tr?id=2006659569564293&ev=PageView&noscript=1
scanography_banner_fr Introduction | Scanographie de Marsha Tudor | Scanographie de Christian Staebler | Contacts, Liens & Sources


Scanner - Photographie

Á propos mon processus de travail
par Marsha Tudor

Dès le première jour quelqu´un photocopiée, par accident, sa propre main au temps qu´il essayé de copier un document, il était inévitable que les gens commencent à utiliser les photocopieuses et autre dispositifs conçus pour des surfaces planes, pour reproduire différentes parties du corps et autres objets tridimensionnels. Le web est inondé des ces images qui rappellent des bêtises typiques d´enfants de 5 ans. Heureusement, avec les images aléatoires du corps il y a aussi des efforts artistiques sérieux qui utilisent la technologie, disponible depuis jusque quelques années. Ce sont des moments excitants.

tudor01_small
(S´il vous plaît, cliquez pour agrandir)

La première image a été affichée en utilisant en utilisant la «couche des tonnes», cette qui produit une apparence photographique traditionnelle, mais avec une crémeuse douceur. miam-miam!
Les scanners offrent une sophistication beaucoup plus grande que les photocopieuses, mais l´idée est la même.., numériser une surface plane. Les photographes savent bien que en général cette surface plane est une diapositive ou un négatif. Les photographes de films qui sont passés du monde analogue au digital, volontairement ou en rechignant, numérisant des images pour les manipulés et les reproduire. Mon expérience se situe dans l´art et pas dans la photographie, donc que je m´approche au moyenne de manière différent aux photographes qui explorent le scanner - photographie. Mais même avec une approche artistique basique, certains aspects techniques sont utiles.

Les scanners ont une résolution beaucoup plus élevée que les caméras parce qu´ils sont spécifiquement conçus pour agrandir des petites diapositives ou de films. Cette coïncidence peut être utilisé pour capturer des images directement avec une grande qualité, et peut être agrandi aux tailles beaucoup plus grandes que la photographie traditionnelle, sans perdre de détail. Il est excitant d´avoir une telle résolution impressionnante disponible, mais malheureusement elle vient avec une faible profondeur de champ. Le point fixe de mise au point est dirigé jusque au-dessus du verre et le faisceau de lumière qui éclaire l´image ne pénètre pas. Donc, avec les mises au point écartés il y a une diminution de la lumière presque immédiatement au-dessus du verre. C´est la tension entre ces deux extrêmes qui fait de la photographie de scanner, défiant et, bien sure, ce n´est que la moitié de la diversion. Comme dans des autres processus de numérisation, le début est facile mais la maîtrise est seulement pour ceux qui investissent du temps. Le succès de la première numérisation, heureusement, encourage à rester et découvrir ce que une source de lumière en mouvement peut révéler.
tudor02_small
(S´il vous plaît, cliquez pour agrandir)

Cette deuxième image a été affichée en utilisant la configuration de «HDR», cette qui conduite à une gamme plus mystérieux, qui produite dans l´image un sentiment totalement différent.
tudor03_small
(S´il vous plaît, cliquez pour agrandir)

La dernière image de cette série était prise du même matériel végétal, mais en utilisant le couvercle transparent et en utilisant l´option de transparence positive avec un réglage «standard». Une grande luminescence est montrée.
Maintenant j´utilise un scanner Epson Perfection V750 avec une résolution native de 6400 pixels par pouce qui remplace mon ancienne collègue du travail, l´Epson 4990. Avec le nouveau scanner, j´ai commencé à utiliser le logiciel de SilverFast. Au même temps, j´ai vu beaucoup de nouvelles possibilités que j´ai l´intention d´explorer méthodiquement au cours des prochains mois. Sur cet web il y a d´abord quelques exemples d´expositions.

C´est claire que le logiciel de SilverFast permettra a la fois un mieux contrôle de capture d´image, comme un range plus large d´expression. À cette date, je suis en train d´utiliser principalement, les presets mais une fois que j´aie un mieux contrôle et compréhension des possibilités, je serai heureux qu´ils aient aussi des réglages manuels pour une meilleure expérimentation. Je suis vraiment enthousiasmée à propos de cette aventure.

La prochaine chose à faire dans mon Processus, une fois l´image a été capturée, est lß´éditer pour enlever les inévitables particules de poussière qui existent constamment à cause de la durée de l´exposition et au fait que dans la plupart des cas le couvercle est laissé ouvert. Les défauts dans le matériel de la plante sont aussi éliminés. C´est un processus qui prend du temps, mais les résultats méritent bien l´effort. Voici une capture des pétales d´une Bougaunvillea. Dans le détail on peut voir les défauts qui sont inesthétiques.

L´image éditée est maintenant terminée, mais n´est pas nécessairement très intéressante. Certaines images sont parfaites tout simplement comme ils sont, par contre il y a d´autres qui prient d´être manipulées avec Photoshop. Je suis très attiré par le matériel botanique, mais souvent j´ai envie de faire des travaux plus abstraits. Cette image en particulière, était dans sa texture si intéressante que je voulait l´utiliser en focalisant sur la structure des veines.

tudor04_small
(S´il vous plaît, cliquez pour agrandir)

tudor05_small
Gnomon Lune

tudor06_small Gnomon Soleil
(S´il vous plaît, cliquez pour agrandir)

Un concept mathématique donnait le véhicule. Les gnomons sont des formes géométriques construites par des répétitions/divisions de la même forme. Un rectangle, par exemple, peut être doublé, puis ces deux combinés sont doublés, puis ceux combinés sont doublés et ainsi de suite.




pdf_25x25 Voici un tutoriel (en anglais) au format PDF par Marsha Tudor, qui explique l´utilisation de préréglages automatiques de SilverFast dans le domaine de la photographie artistique du scanner: Photographie de Scanner Basique en utilisant les préréglages de SilverFast


Introduction | Scanographie de Marsha Tudor | Scanographie de Christian Staebler | Contacts, Liens & Sources